Bonjour, je vous présente mon d'aide pour crée des serveur privée et autres...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tuto pour instalé le serveur sharkemu pour ce qui on pas comprix le premier tuto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




Date d'inscription : 01/01/1970

MessageSujet: Tuto pour instalé le serveur sharkemu pour ce qui on pas comprix le premier tuto   Lun 19 Juil - 22:08

A. Installation & Démarrage
I. Installation
Pour commencez l'installation de l'émulateur SharkEmu, il vous faut vous procurer les logiciels
suivants :
– Wamp Server
– Navicat Lite 8
Pour de simple raison, nous ne donnerons aucun lien dans ce tutoriel.
De plus, ces logiciels se trouvent très facilement en faisant une petite recherche Google.
Une fois que vous avez téléchargez Wamp Server, il faut l'installer. Une fois fait, démarrez-le et attendez
que l'icône de Wamp Server, dans la barre de tâche soit blanc.
Attention : Il ne faut pas qu'un logiciel utilisant le même port que Wamp soit lancé (cf Skype)
Une fois fait, il vous faut installer Navicat Lite 8.
Il vous faudra maintenant crée une nouvelle connexion MySQL.
Une fenêtre s'ouvre alors.
Dans Connection Name, vous inscrivez le nom de votre Base de Donnée.
Pour le reste, laissez les valeurs par défaut.
Faites Ok et connectez-vous sur la nouvelle connexion en double cliquant sur le nom de la Base de
Donnée.
Maintenant, on va implanter la Database, celle-ci se trouve dans le dossier « Database » (Database RC3).
Elle se télécharge au même endroit que l'émulateur.
Disponible à l'endroit suivant : Database RC 3-.7z – SourceForge.net
Il ne vous reste plus qu'à éxtraire la Database RC3, et de glisser le fichier .sql sur le nom de votre Base de
Donnée, dans Navicat Lite 8.
Une fois que le transfère est terminer, il va falloir transférer les patchs Sql.
Dans le dossier de l'émulateur se trouve le dossier « Patchs Sql » qui contient plusieurs fichiers qui ont
pour extension .sql.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
Faites les glisser sur la BDD Navicat dans l'ordre.
Update 0.6.3.1 puis Update 0.6.3.2 etc ...
Désormais la base de donnée est prête.
Maintenant, on ouvre le config,xml qui se trouve à l'intérieur de l'émulateur.
Modifié la partie « DB Settings » si nécessaire, la configuration est normalement bien configuré de base.
Note : Regardez le tutoriel sur le fichier config pour plus d'information
Voici le serveur fin prêt, vous pouvez lancer sharkemu.exe.
II. Connexion au serveur
Pour se connecter au serveur il faut modifier le fichier config.xml de votre dossier Dofus
(« C:\Program Files\Dofus\config.xml »)
Ouvrez-le avec un éditeur de texte.
Entre les lignes <conf name="En ligne"> et </conf> ajouter cette ligne-ci <connserver
name="Mon serveur" ip="localhost" port="444" />
Lancer dofus.exe sélectionnez Mon serveur puis Ok.
Maintenant on va créer un compte.
Ouvrez Navicat et connectez vous.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
Dans la base de donnée ouvrez la table account_db, choisissez une nouvelle ligne (icône + en bas) et
remplissez les case de cet façon :
Une fois les données remplis quittez la fenêtre et navicat.
Lancez sharkemu.exe, puis sur la fenêtre de login de dofus entrez les identifiants à savoir Name et
Password puis connectez-vous.
Vous pouvez maintenant créer un personnage et entrer dans le jeu.
III. Mise en ligne
Dernière étape pour mettre votre serveur en ligne accessible à tous.
Tout d'abords trouvez l'ip de votre serveur (ex : en allant sur http://www.monip.org/).
Ouvrez le fichier config.xml de SharkEmu et modifié la ligne GameIp en remplaçant par l'ip de votre
serveur.
Ouvrez ensuite le config.xml de Dofus en remplaçant l'ip (ou le mot « localhost ») par celle du serveur.
Vérifiez que vos pare-feus ( sur votre ordinateur et aussi ceux des routeurs ou autres boxs) ouvre le port
444 et 5555 par défaut.
Et voilà il suffit que les gens modifient leur fichier config.xml du jeu avec la même ip que votre serveur
et ils pourront se connecter.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
Name : Nom du compte
Password : Password du compte
GUID : Suite de lettres et de chiffres aléatoire ( ex : rqi4p0 )
SecretQuestion : Question secrète
SecretAnswer : Réponse à la question secrète
Pseudo : Pseudo du compte
*Logged : Connectez ou non
*LastIp : Dernière ip connecté
*LastTime : Dernier moment de connexion
Email : Email du compte
Banned : 1 banni, 0 non banni
BanTime : Période de ban
AdminState : 0 = Joueur, 1 = Modérateur, 2 = Super modérateur, 3 = Admin
(*) Laissez vide
Schéma de la table "account_db"
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
B. Administration
Vous allez maintenant gérer votre serveur. Pour cela on utilise les commandes MJ (Maitre de Jeu) en jeu.
I. Commandes
Vous disposez d'une multitude de commandes pour gérer le serveur et aussi pour avoir des informations,
ou encore intervenir dans le jeu du serveur.
Pour effectuer une commande il faut se connecter en jeu et entrer dans l'espace de chat un point suivi de
la commande (ex : .info)
Chaque commande à un niveau d'accès, ainsi on peut régler qui a accès à quel commande.
1. Commandes libres (0)
Ces commandes sont ouvertes à tous, autant aux joueurs que aux administrateurs.
.command : Donne la liste des commandes (ex : .command)
.info : Information sur le serveur (ex : .info)
.help <command> : apporte une information sur une commande (ex : .help info)
.save : Sauvegarde le personnage locale dans la DB et évite toute donnée perdu (ex : .save)
.w ou .world <message> : écris sur le channel world (ex : .w Bonjour à tous !)
.pos : Position du personnage (ex : .pos)
.start : En cas de problème, se téléporte au point de départ (ex : .start)
.target <active?true:false> : Active le mode target (voir ci-dessous) (ex : .target true)
.settarget : Défini la cible : %target% - %me% (ex : .settarget %me% ou .settarget SharkPlayer)
.who <arg1> <arg2> … : Permet de chercher des joueurs selon leur nom, leur race, leur niveau ou leur
position (ex : .who map 1-100) Voir partie au sujet de cette commande
.gmlist : Affiche la liste des GM connectés (ex : .gmlist)
2. Commandes modérateurs bas niveaux (1)
Ces commandes sont ouvertes aux modérateurs ayants peu de droits.
.gmon : Permet d'activer son statue GM
.gmoff : Permet de désactiver son statue GM
.run : Execute un fichier macro de commande (ex : .run AddDofus %me%) Voir partie au sujet de cette
commande
.lookup <type> <valeur> : Retourne des informations sur un objet, un pnj, un monstre à partir de son
nom(ID, Level...) (ex : .lookup item Bouftou)
3. Commandes restreintes (2)
Ces commandes sont réservés aux Super MJ, elles permettent en autres d'intervenir entre les joueurs.
.go <mapID> <caseID> : Vous téléporte sur la map et case donnée. Conseil : La case 200 est en général
une des cases du milieu (ex : .go 7423 255)
.gopos <x> <y> <caseID> <dehors?true:false> : Vous téléporte sur une map et case donnée selon la
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
position X et Y de cette map. Il faut préciser en plus si cette map se trouve en intérieur ou non. (ex :
.gopos 5 -23 255 true)
.goname <name> : Vous téléporte sur la postion d'un joueur (ex : .goname SharkPlayer)
.namego <name> : Téléporte le joueur sur votre position (ex : .namego SharkPlayer)
.saveworld : Sauvegarde tous les joueurs et le serveur
.additem <itemId> <stack> <target:default=%target%> <%max%:default=false>: Ajoute un item à la
cible un certain nombre de fois avec possibilité de faire un jetmax (ex : .additem 39 1 %me% %max%)
.addkamas <kamas> <target:default=%target%> : Ajoute ou retire des kamas à la cible
(ex : .addkamas 10000 %me%)
.setlevel <level> <target:default=%target%> : Ajoute ou retire des levels à la cible (ex : .setlevel 10
%target%)
.addspellboost <boost> <target:default=%target%> : Ajoute ou retire des points de sorts à la cible
(.addspellboost 4 Cible)
.addstatsboost <boost> <target:default=%target%> : Ajoute des points capitales à la cible (ex :
.addstatsboost 15 %me%)
.morph <gfx> <target:default=%target%> : Change le skin du personnage (ex : .morph 1010)
.demorph <target:default=%target%> : Redonne le skin originale (ex : .demorph)
.size <size> <target:default=%target%> : Modifie la taille du personnage (en pourcentage)
.spawnnpc <npcid> : Fait apparaître un pnj sur votre position
.addnpcitem <itemId> <target:default=%target%> : Ajoute un item au marchand ciblé
.deletenpc : Pas beosin d'écrire %target%, il suffit juste de cibler le NPC
.deletenpcitem <itemId> <target:default=%target%> : Retire un item du marchand ciblé
.addvitalite <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de la Vitalité à la cible
.addsagesse <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de la Sagesse à la cible
.addforce <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de la Force à la cible
.addintelligence <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de l'Intelligence à la cible
.addchance <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de la Chance à la cible
.addagilite <valeur> <target:default=%target%> : Ajoute de l'Agilité à la cible
.a ou .announce <message> : Envois un message d'annonce au serveur
.get <type> <target:default=%target%> : Reçois des informations sur la cible voir la partie au sujet de
cette commande
.learn <ID du sort> <target:default=%target%> : Ajoute un sort à la cible
.unlearn <ID du sort> <target:default=%target%> : Retire un sort à la cible
.banip <cible>: Banni la cible ou l ip pendant une certaine durée (ex : .banip 0 1 0 0 243.53.3.*)
.unbanip <cible> : Dé banni l'ip définie (ex : .unbanip 243.53.3.*)
4. Commandes extra-admin (3)
Ce sont des commandes réservé à l'admin qui a le plus de droits. Ces fonctions sont soit instables ou soit
trop importantes.
.shutdown <heure> <minute> <seconde> <restart?:default=false> - Arrête le serveur après un certains
temps. Pour annuler le compte à rebours il faut entrer stop en paramètre vous pouvez redémarrer après
compte à rebours en ajoutant restart à la fin (ex : .shutdown 0 1 0 ou .shutdown stop ou .shutdown 0 0 1
restart)
.fillmap <itemid> - Commande event, qui consiste à remplir une map avec un item sans effet. (ex :
.fillmap 39)
.unfillmap : Enlève tous les items sur la map
5. Fonction target
C'est une fonction très pratique de SharkEmu, cela permet de sélectionner une cible qui sera affecter par
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
une/des commande(s).
« <target:default=%target%> » quand vous voyez ceci, cela signifie que cette commande utilise la
fonction target. Vous pouvez définir une cible et seule elle sera sujet de la commande.
A la place de target voici ce que vous pouvez entrer :
%me% : fait référence à votre personnage directement
%target% : fait référence à la cible sélectionner par la commande « .target »ou « .settarget »
[pseudo] : fait référence à un joueur par son nom
[nom pnj] : fait référence à un pnj par son nom sur la map
Exemple :
.addkamas 1000 %me%
.addkamas 1000 Joueur
.addkamas 1000
.addkamas 1000 %target% (même résultat que la commande au dessus)
.addnpcitem 39 Bricky'Brock
%target% peut être défini par 2 commandes « .settarget » et « .target »
« .settarget » doit avoir comme argument une cible. Là encore c'est soit %me% ou soit un nom de joueur.
« .target » est un peu la fonction spécial. Une fois activé (.target true) elle permet de cibler à l'aide de la
souris un objet, une case ou un joueur. Il suffit de cliquer, un message indique ce que vous avez ciblé.
Vous n'avez plus qu'a la désactiver (.target false) et voilà vous pouvez utiliser %target%.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
6. Function Run
La fonction .run est une commande avancée de l'émulateur elle permet de créer vous même des commandes ou
plutôt des suites de commandes.
Cette commande execute une suite de commande pré-écrites dans des fichiers.
AccesRight:[Acces]
[commande 1]
[commande 2]
[commande 3]
...
Remarque : Il ne faut pas mettre de . devant les commandes
Les fichiers peuvent être appelés également avec des arguments. Ces arguments sont représenté de cette façon {0},
{1}, {2}...
Les numéros doivent être dans l'ordre et la numérotation recommence à chaque ligne
Exemple :
Fichier Run (Nom=Shutdown)
AccesRight:3
world J'arrête le serveur dans {0}h {1}m {2}s
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
shutdown {0} {1} {2}
Commande en jeu
.run Shutdown 1 10 30
Resultat
{Admin} : J'arrete le serveur dans 1h 10m 30s
Arrêt du serveur [01h 10m 30s]
7. Function who
Cette commande permet de trouver/trier/filtrer des joueurs selon leur niveau, leur nom, leur race et leur
position
Il y a 5 arguments différents possibles :
map
nombre (Level=valeur)
nombre-nombre(Level entre valeur1 et valeur2)
nom/segment de nom (Nom du personnage qui contient ce mot)
race (Personnage qui est de la race défini)
Des combinaisons d'arguments sont possibles
Voici les exemples qui parlent mieux :
who 1-100 map : Retourne tous les joueurs de level 1 à 100 sur la map
who Ecaflip 200 : Retourne tous les joueurs Ecaflip de level 200
who map : Retourne tous les joueurs sur la map
who map lee : Retourne tous les joueurs de la map qui ont le mot « lee » dans leur nom
who Iop : Retourne tous les iops du serveur
who : Sans arguments retourne tous les joueurs du serveurs
8. Function get
Cette commande retourne des informations sur le joueur ciblé masqué aux joueurs.
Elle permet entre autre d'avoir les stats, le nombre de kamas, les sorts, l'ip, des informations sur le compte
du joueur.
Celle-ci est sous cette forme
get <type> <target>
Type est un mot de cette liste :
List,
Name,
Level,
Id,
Color1,
Color2,
Color3,
Gfx,
Race,
Sex,
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
Kamas,
Energie,
Experience,
Vie,
Stats,
StatsBoost,
SpellBoost,
Map,
Case,
Spells,
IsFighting,
IsSpectator,
IsMuted,
Ip,
AccountInfo
Cette liste est disponible en tapant get List %me%
C. Utilisation du config.xml
Comme vous l'avez sans doutes remarquez, la plus part des modification sur le serveur se font dans un fichier, qui
porte le nom config.xml.
C'est dans ce fichier que se passera la plupart des modifications du serveur, comme l'ip, les ports, les informations
lors d'une création de personnage etc...
Il est conseillé d'utiliser un logiciel tel que NotePad++ pour éditer un .xml car Bloc-Notes de Windows
ne met pas en forme et ne met pas de couleur alors que NotePad++ si.
1. IP Settings
<GameIp>localhost</GameIp>
Défini l'ip à laquelle le client dofus va se connecter. Il faut donc définir l'ip internet si le serveur doit
être en ligne ou l'ip local (ou localhost) si le serveur est local
L'ip internet peut changer et il faudrait modifier à chaque fois GameIp
Pour arranger cela, il faut mettre une IP Wan (cf No-Ip, Hamachi, Ip Internet).
Des tutoriels sont disponibles sur internet pour se servir de No-Ip ou de Hamachi
Pour trouver votre Ip Internet, vous devez allez sur un site.
Celui que j'utilise le plus souvent est http://adresseip.com/
Copier l'IP affiché, et collez la à la place de celle qui y figure déjà.
<DetournLocalIp>true</DetournLocalIp>
Cette ligne empêche les problèmes de connexion quand vous essayez de vous connecter sur votre propre
connexion alors que votre serveur est en ligne.
En effet même si GameIp vaut une autre valeur que localhost, le client va se connecter sur 127.0.0.1 pour
éviter de passer par diverses passerelles qui peuvent bloquer la connexion.
Il faut donc laisser la valeur true.
<LoginPort>444</LoginPort>
<GamePort>5555</GamePort>
Ce sont les ports auxquels le client va se connecter.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
Ce sont les ports par défauts gérer par dofus, vous pouvez les modifiez en toute liberté.
Remarque : Il est impératif d'avoir le même port que LoginPort et la même adresse que GameIp dans le
config.xml du client dofus
2. DB Settings
<SqlSource>localhost</SqlSource>
<SqlId>root</SqlId>
<SqlPass></SqlPass>
<SqlDBName>sharkemu</SqlDBName>
Ces lignes donnent des informations sur la base donnée, en autres la connexion. Par défaut c'est régler
pour se connecter en local avec le login root sans définir de mot de passe et sur la base de donnée
sharkemu.
3. Log Settings
<LogError>./log_error.txt</LogError>
<LogCommand>./log_commands.txt</LogCommand>
<LogSock>./log_sock.txt</LogSock>
Ces lignes définissent un chemin pour un fichier log qui servira a stocker des informations importantes.
Le fichier du chemin LogError contiendra toutes les erreurs que l'émulateur à rencontré lorsqu'il était
allumé.
Le fichier du chemin LogCommand contiendra le log de toute les commandes exécuter en jeu.
Enfin LogSock est devenu inutile mais est conservé car ce fichier sert au moment du debug, mais est
bloqué pour les versions distribués car le disque dur n'écris pas assez vite les fichiers pour écrire tout les
logs des paquets. Question de sécurité et stabilité.
<UseSockLog>false</UseSockLog>
Cette ligne doit uniquement être utilisé en cas de debugage sinon des lags pourront se créer.
Cela permet d'afficher dans la console les paquets envoyés et reçu du serveur.
True pour activer ou false pour désactiver la fonction.
4. Server Settings
<ClientVersion>1.29.1</ClientVersion>
Il s'agit de la version du client de dofus accepter pour se connecter au serveur.
<MaxConnectionAccepted>150</MaxConnectionAccepted>
Il s'agit du nombre maximal de connexions acceptés sur le serveur. Ici 150 joueurs pourront seulement
être connectés simultanément.
<ServerMessage>Il y a {0} joueur(s) connectés, bon jeu !$ltbr/$gtTapez .command
pour les commandes</ServerMessage>
Il s'agit du message que l'on reçoit lors de la connexion serveur.
Pour placer le caractère '<' ou '>' afin d'insérer une balise html on remplace '<' par '$lt' et '>' par '$gt'.
Ainsi pour placer un retour à la ligne '</br>' on mettra '$ltbr/$gt'
{0} sera remplacé par le nombre de joueurs connectés sur le serveur.
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
<AutoSaveTimer>45</AutoSaveTimer>
<AutoSaveTimerDisplayed>True</AutoSaveTimerDisplayed>
AutoSaveTimer correspond au laps de temps entre chaque sauvegarde automatique afin de sauvegarder
tout les joueurs pour éviter des perdes de données trop importantes en cas de crash
Ici, toutes les 45 secondes il y aura une sauvegarde.
AutoSaveTimerDisplayed permet de définir si un message doit être afficher lors de cette mise à jour
automatique.
Soit true pour voir le message et false pour ne pas le voir
5. Rate Settings
<RateRegen>2,00</RateRegen>
<RateWinKamas>1</RateWinKamas>
<RateWinExperience>1</RateWinExperience>
<RateDropItems>1</RateDropItems>
Les rates déterminent la rapidité de progression du jeu. Plus ils sont élevé plus le jeu sera rapide.
RateRegen est un multiplicateur du nombre de point de vie récupéré lorsque un personnage est en état
regen (assis).
RatesWinKamas est un multiplicateur du nombre de kamas gagnés dans un duel.
Si vous mettez, 100 par exemple, vous gagnerez 100 fois plus de kamas que la normal.
RateWinExperience fonctionne de la même manière que RateWinKamas, c'est un multiplicateur aussi.
RateDropItems augmente le taux de chance de dropper un item
6. Start Settings
<StartLevel>1</StartLevel>
<StartKamas>0</StartKamas>
<StartSpellBoost>0</StartSpellBoost>
<StartMap>7423</StartMap>
<StartCase>255</StartCase>
<StartDirection>7</StartDirection>
<StartEmotes>1;2;3;4;5;6;7;8;9;10;11;12;13;14;15;16;19;21;22;23</StartEmotes>
<StartChannels>0;1;2;3;4;5</StartChannels>
Ces valeurs définissent des informations lors de la création d'un personnage
StartLevel défini le niveau de départ de chaque personnage
StartKamas défini les kamas de départ
StartSpellBoost est le nombre de points de sorts de départ (laissez 0 pour calculer depuis le niveau de
départ)
StartMap est la MapId de départ
StartCase est la case sur laquelle le joueur apparaît
StartDirection est l'orientation du personnage sur la case de départ
StartEmotes défini toutes les emotes que le personnage possède à sa création, chaque id d'émote est
séparée par un point-virgule.
StartChannels sont les channels activés de départ
7. Fight Settings
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
<DuringTurn>29</DuringTurn>
Cette valeur défini la longueur d'un tour en combat, exprimé en secondes.
Ici, le joueur à 29 secondes pour jouer son tour.
8. Commands Settings
<WorldMessageColor>0000ff</WorldMessageColor>
Cette ligne est la couleur des messages World en héxadécimal
D. FAQ – Foire Aux Questions
La Foire Aux Questions donne des réponses aux questions les plus courantes.
-> Le programme ne se lance pas, j'ai une erreur qui me dit que le programme à cesser de
fonctionner, que faire ?
Si tu obtiens cette erreur c'est que le .Net Framework 3.5 n'est pas installé ou doit être réinstallé.
Si ce n'est pas le cas vérifie que la dll MySql.Data.dll est bien dans le répertoire de SharkEmu.exe
-> Le programme se lance mais au moment d'ouvrir la base de donnée il y une erreur, pourquoi ?
Si tu as une erreur au chargement de la base de donnée c'est surement parce'que Wamp n'est pas lancé ou
que les identifiants pour s'y connecter sont mauvais.
-> Au moment de charger le seuil des niveaux j'ai une erreur et le programme plante
C'est surement parce que le .Net Framework 3.5 n'est pas à jour, réinstalle le.
-> Quand le programme se charge j'ai une erreur : "La table 'xxxxxxx' est inexistante', qu'est ce
que je dois faire ?
Réinstalle la base de donnée et applique les derniers patchs.
-> Le serveur se lance mais quand je me connecte il me dit serveur introuvable
Vérifie que l'ip dans le config.xml du client est correct et que le port de login sont identiques dans le
config du client et du serveur.
Si ce n'est pas la cause du problème, vérifie que les ports sont bien ouvert (Pare Feu Windows ou Pare
Feu du routeur/de la box)
-> Je peux me connecter au compte mais je n'arrive pas à séléctionner le serveur, il me déconnecte
à chaque fois
Cela signifie que soit le port de jeu (GamePort) est bloqué, ou que l'ip (GameIp) n'est pas valide
Mis à jour le 03/04/10 par Bouh2
SharkEmu – by Bouh2 – Manuel d'utilisation basique
-> Il y a plein de maps buggés où les monstres vont n'importe où, est-ce normal ?
Il y a (chiffre de la DB RC3) 140 maps invalides sur les 5800. Ces maps sont inscrites dans
invalid_maps.txt. Pour des questions de rapidité les id dans le fichier invalid_maps.txt sont directement
défini comme bugés et ne sont pas analyser.
Supprimer ce fichier pour les recharger si il excède les 144 lignes (ou 1Ko) et relancer le serveur, les
maps seront rechargé et les maps bugé reanalysé.
-> Mon serveur lag énormément c'est insoutenable !
Les lags sont souvent dû à un serveur pas assez puissant. Pour éviter de changer de serveur on peux
baisser les performances de l'emulateur.
La raison principale est la gestion de trop de map. La première chose à faire est d'augmenter dans le
config.xml les temps de déplacements et de spawn des monstres (les multipliés par 3 ou 4).
Si les lags continus executez cette ligne SQL :
UPDATE map_db SET TempPlaces = NULL;
Dans le config.xml définir SearchingZone à 2 puis enfin relancer le serveur.
Si les lags persistent vous devrez prendre un autre serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tuto pour instalé le serveur sharkemu pour ce qui on pas comprix le premier tuto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vente panoplie pour panda eau (serveur domen)
» Kit Serveur ping pour v1
» tuto pour crée une voiture pour tdu
» Un serveur Mumble pour la PAF ?
» [Annulé] GPS pour GTA San Andreas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aide et tutoriaux pour les serveur privée :: Aide et Tutoriaux serveur privée :: Dofus 1.29-
Sauter vers: